Librairie Auguste Blaizot

Librairie Auguste Blaizot

Contes & nouvelles fantastiques.

 

 

La librairie Blaizot expose dans sa vitrine un petit ensemble de livres sur le thème des Contes & nouvelles fantastiques.

 

Venez la voir et poussez la porte pour en découvrir d'autres!

 

 

 

 

WILDE (Oscar). La Maison des Grenades. Paris, Editions de la Plume, 1902.

 

Edition originale de cette traduction française. Un des 7 exemplaires numérotés sur Japon impérial, seul tirage sur grand papier avec 3 exemplaires sur chine et 15 sur hollande. De la bibliothèque Charles Hayoit (ex-libris). Reliure de A. & R. Maylander.

 

 


 

WILDE (Oscar). Le Pêcheur et son âme. Paris, Les Francs Bibliophiles, 1974.

 

15 eaux-fortes originales d'Alain Loiselet, dont un frontispice, une lettrine, 7 in-texte et 6 à pleine page. Tirage unique limité à 165 exemplaires sur vélin d'Arches. Exemplaire enrichi d’une des 15 suites des illustrations sur japon nacré (chaque gravure étant signée par l’artiste), d'un cuivre original encré et du menu illustré du dîner de la société également signé par Alain Loiselet.

 

 


 

WILDE (Oscar). Deux contes. Paris, chez l’Artiste, 1926.

 

Les deux contes Le Prince heureux et Le Rossignol et la Rose d'Oscar Wilde, traduits par A. Savine, sont illustrés par F.-L. Schmied de 62 compositions en couleurs, à l'or et au palladium, gravées sur bois par Théo Schmied et Pierre Bouchet, dont une sur la couverture, un frontispice, une vignette de titre, 2 lettrines, 3 vignettes, 4 à pleine page et 50 bandeaux verticaux ou horizontaux bordant le texte. Tirage unique limité à 162 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, signés par l'artiste.

 

 


 

WILDE  (Oscar). Le Portrait de Dorian Gray. Paris, Le Livre, 1928.

 

23 burins originaux de J.-E. Laboureur, dont un sur la couverture, 21 en-têtes et un cul-de-lampe. Tirage limité à 280 exemplaires numérotés. Un des 30 exemplaires hors commerce réservés aux collaborateurs, celui-ci sur vélin à la cuve comportant une suite à part des cuivres en premier état sur vieux japon. Reliure d’ Hélène Alix

 

 


 

POE (Edgar). Histoires grotesques et sérieuses. Paris, Georges Crès et Cie, Les Maîtres du Livre, 1921.

 

Nouvelle édition de cette traduction par Charles Baudelaire, illustrée en frontispice d'un bois original de G. Daragnès. Un des 1.800 exemplaires numérotés sur papier de Rives. Reliure de Ch. Septier.

 

 


 

POE (Edgar) Trois contes. Paris, René Kieffer, 1927.

 

Ce charmant livre illustré par Emilien Dufour, comporte une composition géométrique imprimée en couleurs sur la couverture, 15 eaux-fortes originales hors texte en deux couleurs et de nombreux bandeaux et culs-de-lampe qui ornent chaque page de l'ouvrage. Tirage limité à 550 exemplaires numérotés. Un des 450 exemplaires sur vélin de Cuve. Reliure de René Kieffer.

 

 


 

LAUTREAMONT (Comte de). Les Chants de Maldoror. Paris, Bruxelles, en vente chez tous les libraires, 1874.

 

Edition originale. En 1869, Isidore Ducasse fait paraître, à compte d'auteur, Les Chants de Maldoror. Son éditeur, Lacroix, renonce à les mettre en vente, parce que la vie y était peinte sous des couleurs trop amères, et qu'il craignait le procureur général. On ne connaît aujourd'hui que 5 ou 6 exemplaires à cette date. L'ensemble de l'édition fut cédé par Lacroix au libraire bruxellois Rozez, qui fit réimprimer la couverture, le faux titre et le titre à la date de 1874. C'est dans sa librairie que les poètes de la Jeune Belgique découvriront les premiers ce texte. Très bel exemplaire relié par Semet et Plumelle, avec sa couverture en bon état, ce qui est rare. Reliure de Semet et Plumelle.

 

 


 

POE (Edgar Allan). La Chute de la maison Usher. Paris, Editions Orion, 1929.

 

Premier tirage des 10 eaux-fortes originales d'Alexeïeff, dont un en-tête, 8 hors-texte et un cul-de-lampe. Tirage limité à 356 exemplaires numérotés. Un des 300 exemplaires sur vélin de Rives.

 

 


 

SHAKESPEARE (William). Hamlet. Paris, Editions Vialetay, 1965.

 

Edition originale de la préface et de l'adaptation de Vercors, illustrée par ce dernier de 24 remarquables eaux-fortes originales dont un frontispice, 5 hors-texte et 18 in-texte. Tirage limité à 351 exemplaires numérotés, signés par Vercors. Un des 180 exemplaires sur vélin de Rives, enrichi d'une esquisse originale exécutée à la mine de plomb et signée Jean Bruller.

 

 


 

TILLIER (Claude). Mon oncle Benjamin. Paris, Librairie L. Conquet, 1881.

 

Première édition illustrée de cette satire spirituelle de nos institutions et du conformisme en général, avec une présentation touchant à la bouffonnerie. Elle comporte un portrait frontispice et 42 dessins in texte de Sahib gravés sur bois par Prunaire. Tirage limité à 700 exemplaires numérotés. Un des 50 premiers exemplaires sur japon blanc. Exceptionnelles reliures dont le décor est caractéristique du style de l'Ecole de Nancy, signée Em. Babouot).

 

 


 

HOFFMANN (Ernst Theodor Amadeus). Contes fantastiques. Paris, Le Livre du Bibliophile, Briffaut Editeur, 1924.

 

Cette édition qui réunit 9 contes (Le violon de Crémone - L'Homme au Sable - L'Elève du grand Tartini - Le Sanctus - Le Spectre fiancé - Le Reflet perdu - La Femme Vampire - La Chaîne des destinées - La Fascination), est illustrée par André Lambert de 21 eaux-fortes originales en couleurs hors-texte, d'un titre gravé et de nombreux en-têtes, culs-de-lampe et lettrines. Tirage limité à 500 exemplaires numérotés. Un des 420 exemplaires numerotes sur velin d'Arches.

 

 


 

MAUPASSANT (Guy de). La Petite Roque. Paris, Victor-Havard, 1886.

 

 

Edition originale. Un des 50 exemplaires sur papier de Hollande, seul tirage sur grand papier. Très bel exemplaire, relié par Huser.

 

 


 

BAUDELAIRE (Charles). Les Fleurs du mal. Paris, Bibliothèque Charpentier, 1917.

 

Nouvelle édition, comportant une étude inédite de Théodore de Banville, 2 portraits (l'un lithographié par Emile Deroy, l'autre photographié par la Maison Goupil) et la reproduction d'un manuscrit de Charles Baudelaire intitulé A propos d'un imposteur (3 pages reproduites sur deux feuillets dépliants). Un des 20 exemplaires numérotés (n°1) sur japon, seul tirage sur grand papier. Très précieux exemplaire portant page 2 cet envoi autographe signé d'Edouard Goerg, adressé à l'épouse de l'éditeur Marcel Sautier: à ma bien chère Chouky, en témoignage de ma grande et fidèle amitié. E. Goerg. Cellian 1958-1959. L'exemplaire a été enrichi par Edouard Goerg de 28 dessins originaux exécutés dans les marges à l'encre et sépia, dont 20 signés ou monogrammés. Marcel Sautier a inséré dans le livre 2 lettres autographes signées adressées par Edouard Goerg. Dans la première, l'artiste lui présente toutes ses excuses, car il est persuadé d'avoir perdu l'exemplaire sur japon qu'il doirt enrichir de dessins. D'autre part j'ai reçu une lettre délirante d'enthousiasme de P.A. Touchard sur la part importante que prennent mes lithos dans le film sur Baudelaire. Il ne craint qu'une chose devant l'accord profond entre l'image et le texte c'est l'épouvante des producteurs ce qui nous conduirait (ce serait trop beau) à un nouveau procès des Fleurs du mal... (4 pages in-12);  Dans la seconde, datée 14 octobre, il lui demande le prêt de toiles pour le Salon d'automne que prépare Clairin, et lui donne des nouvelles de sa santé qui n'est pas bonne (les médecins ont diagnostiqué une tuberculose bénigne): ... Comme quoi dans la vie il ne faut pas trop en faire, et j'en ai trop fait et surtout dans les années qui ont suivi la mort de ma mère. Ceci dit, le travail va bien malgré des ennuis continuels avec ce sordide Drouant dont malgré ma patience il va falloir que je me sépare car il fait plus de mal que de bien à mon nom et mon œuvre par sa bêtise, son bavardage et sa propension à vendre à n'importe quel prix quand il veut se donner le genre grand seigneur... Je n'aurai plus qu'à chercher et trouver quelqu'un d'autre pour me représenter à Paris pour la peinture... Quant au livre de Cerou, il avance... Quant au livre de notre Chouky, il est là sous mes yeux et bientôt sera sous ma plume. Quel soulagement de l'avoir retrouvé... (4 pages in-12). Ont été également joints un dessin original exécuté à la mine de plomb et signé par Edouard Goerg au verso d'une carte d'invitation de la Bibliothèque nationale pour une exposition Chagall, et une carte d'invitation de la Galerie Drouant pour la présentation de dessins, gouaches et peintures de Goerg du 3 au 31 octobre 1974. Reliure d’Alix.

 

 


 

GOETHE (Johann Wolfgang von). Le livre contient la malheureuse histoire du docteur Faust, écrite par Wolf. Goethe. Paris, Editions de la Roseraie, 1924.

 

12 eaux-fortes originales (dont un frontispice et 11 hors-texte) et 36 vignettes in texte gravées sur bois par Daragnès. Tirage limité à 439 exemplaires numérotés sur vélin de Rives. Un des 350 exemplaires. Très belle reliure lamée d'argent de Louise-Denise Germain, qui présenta ses premières reliures en 1903 et mourut en 1936. En tête du présent exemplaire a été montée la carte d'invitation pour l'exposition de reliures consacrée à cette relieuse à la Librairie Loewy en 1933, et qui comporte un texte de Louis Barthou: … Louise-Denise Germain, née artiste, a créé dans la reliure de luxe une technique qui n'a pas la monotonie d'un procédé. Elle se prête à tous les livres. Elle suit et revêt leur pensée. (…) Le goût de Louise-Denise Germain a toujours satisfait le mien. Je lui dois quelques-unes des meilleures joies de ma vie de bibliophile. Louis Barthou. A figurée à l'exposition Un demi-siècle de reliures d'art contemporain en France et dans le monde (Paris, Bibliothèque Forney, 1984, n°1).

 

 

 

LEIBOWITZ (René). Scènes de la vie musicale aux U.S.A. Liège, Dynamo, Pierre Aelberts, 1950.

 

Edition originale, illustrée sur la couverture d'une composition Art déco dessinée par Bernard Becan. Tirage unique limité à 250 exemplaires non numérotés sur papier Madagascar.

 

 


 

GRACQ (Julien). La Route. Paris, Les Bibliophiles de France, 1984.

 

Edition illustrée d'un frontispice et de 8 compositions sur double page, gravés à la pointe sèche par Jean-Michel Mathieux-Marie. Tirage unique limité à 200 exemplaires numérotés sur papier pur chiffon, signés par l'artiste.

 

 


 

HEREDIA (José-Maria de). Les Trophées. Paris, aux dépens de René Descam, 1907.

 

Nouvelle édition comportant deux sonnets et une préface inédits, illustrée de 50 compositions de Luc Olivier Merson gravées à l'eau-forte par Léopold Flameng. Tirage unique limité à 175 exemplaires numérotés sur vélin du Marais. Importante reliure mosaïquée signée de Marius Michel. De la bibliothèque Louis Barthou (ex-libris).

 

 


 

MAUPASSANT (Guy de). Contes du jour et de la nuit. Paris, C. Marpon et E. Flammarion, 1885.

 

Edition originale, illustrée par P. Cousturier de 43 compositions dont une sur la couverture, un frontispice (gravé à l'eau-forte), 21 en-têtes et 20 culs-de-lampe. Cette édition regroupe 21 contes, à savoir: Le Crime au père Boniface, Rose, Le Père, l'Aveu, La Parure, Le Bonheur, Le Vieux, Un lâche, L'Ivrogne, Une Vendetta, Coco, La Nain, Le Gueux, Un Parricide, Le Petit, La Roche aux Guillemots, Tombouctou, Histoire vraie, Adieu, Souvenir et La Confession. bel exemplaire du tirage ordinaire non numéroté (il n'a été tiré sur grand papier que 50 exemplaires sur papier de Hollande).

 

 

 

NERVAL (Gérard de). La Bohême galante. Paris, Michel Levy Frères, 1856.

 

Edition originale à la date de 1855 sur la page de titre  (avec la couverture à la date de 1856) contenant en outre les nouvelles suivantes: La Reine des poissons, La Main enchantée, Le Monstre vert, Mes Prisons, Les Nuits d'octobre, Promenades et souvenirs et le Théâtre contemporain. Exemplaire du tirage courant (il a été tiré quelques exemplaires sur hollande, probablement 5).

 

 

 

DUMAS (Alexandre). L’Alchimiste. Drame en cinq actes, en vers. Paris, Dumony, 1839.     

 

Edition originale de ce drame en prose en cinq actes auquel Gérard de Nerval aurait collaboré, selon Quérard, Vicaire et Carteret. Gérard de Nerval y figure comme tel au Catalogue général des œuvres dramatiques et lyriques. La dédicace en vers (imprimée) d’Alexandre Dumas fut adressée à Madame I[da] F[errier], qui devint l'épouse de l'auteur de 1840 à 1845. L’idée et l’arrangement de cette pièce furent élaborés par Dumas et Nerval lors d’un séjour qu’ils firent ensemble à Frankfort chez des amis en 1838. Cette pièce sera représentée pour la première fois au Théâtre de la Renaissance, le mercredi 10 avril 1839. Les deux auteurs travaillèrent en collaboration sur deux autres œuvres: Caligula en 1837 et Léo Burckart en 1839 (la même année que l’Alchimiste).

 

 

 

Librairie Auguste BLAIZOT
164, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS
Tél.: 33 (0)1 43 59 36 58
Fax: 33 (0)1 42 25 90 27 
paul.blaizot@wanadoo.fr

Ouvert du mardi au samedi
de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 

Métro, ligne 9, station Saint-Philippe du Roule 

Plan d'accès



11/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres