Librairie Auguste Blaizot

Librairie Auguste Blaizot

Etonnantes reliures…

 

La librairie Blaizot expose dans sa vitrine un petit ensemble de livres sur le thème des étonnantes reliures….

 

Venez la voir et poussez la porte pour en découvrir d'autres!

 

 

 

LANSKOY (André). La Genèse. Paris, Bibliophiles de l’Union Française, 1966.

 

Ce très beau livre illustré par Lanskoy, comporte 26 pages dans lesquelles le texte entièrement lithographié est dessiné en couleurs au pinceau par l'artiste sur un fond peint de couleurs vives, et 12 lithographies originales hors-texte en couleurs. Tirage unique limité à 162 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, signés par l'artiste. C'est le premier grand livre illustré de lithographies originales en couleurs par Lanskoy. Cet exemplaire a figuré à l'exposition Fastes de l'écrit (Reims, Palais du Tau, juin-septembre 1991, reproduit en couleurs). Reliure de F. Brindeau, 1990).

 

 

 

NERVAL (Gérard de). Aurélia. Monaco, Club International de Bibliophilie, 1960.

 

34 illustrations originales gravées à l’eau-forte par Léonor Fini, dont une pour la couverture, un frontispice et 9 hors-texte. Tirage limité à 300 exemplaires numérotés. Un des 20 premiers exemplaires sur papier d’Auvergne comportant une aquarelle originale en couleurs de Léonor Fini et une suite des gravures en couleurs sur auvergne. Exemplaire enrichi d’un cuivre original encré de Léonor Fini ayant servi à l’impression d’une des illustrations. Reliure d’Henri Mercher.

 

 

 

SCIZE (Pierre). Gens des cimes. Paris, Ecole Estienne, 1937.

 

Nouvelle édition, illustrée, composée et imprimée par les élèves de l'Ecole Estienne. Elle comporte un frontispice, une vignette de titre et 9 in-texte. Tirage unique limité à 200 exemplaires numérotés sur papier de Rives. Reliure de Jean Knoll, 2000.

 

 

 

BUTOR  (Michel). Chronique des astéroïdes. Paris, Editions Jacqueline de Champvallins, 1981.

 

Edition originale, dont le texte calligraphié par l'auteur a été réparti dans les 7 graphisculptures originales sur double page, estampées en relief, imprimées en couleurs et signées par P. Boni. Tirage unique limité à 126 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, signés par l'auteur et l'artiste. Reliure de Claude Honnelaître, 2001.

 

 

 

PONGE (Francis). Le Verre d’eau. Paris, Galerie Louise Leiris, 1949.

 

Edition illustrée par Eugène Nestor de Kermadec de 40 lithographies originales, dont 18 en couleurs (2 hors-texte et 16 in-texte) et 22 in-texte en noir. Tirage limité à 112 exemplaires numérotés, signés par l'auteur et l'artiste. Un des 90 exemplaires sur papier d'Arches. Etonnante reliure décorée avec des plats en plexiglas montés en bradel selon un brevet d'invention déposé par le relieur Henri Mercher (1912-1976) qui occupe une place singulière dans la génération qui a marqué l'art de la reliure après 1945. Ses rivaux étaient uniquement des artistes décorateurs et, même s'ils étaient à l'origine artisans relieurs comme Pierre-Lucien Martin, ils confiaient l'exécution à des praticiens confirmés. Mercher, relieur de formation, continua toujours à exécuter entièrement reliures et décors dans son atelier personnel. Il fut un créateur de reliures à décor particulièrement inventif. Cette qualification lui permit de concevoir et mettre en œuvre en 1950 un modèle de reliure à plats de plexiglas montés sur un dos distinct. Ce modèle fut ressenti comme moderne par le matériau, par la facture en rupture avec la tradition et par un décor moins assujetti à la mosaïque de peaux. De ce point de vue, notamment par la technique des plats rapportés, Henri Mercher peut être considéré comme l'initiateur lointain et mal reconnu du grand changement qui a donné un nouvel élan créatif à la reliure d'art durant ces trente dernières années.

 

 

 

ISORNI (Jacques). Philippe Pétain. Tome 1. Paris, La Table Ronde, 1972.

 

Edition originale. Un des 50 exemplaires numérotés sur vélin pur fil, seul tirage sur grand papier. Précieux exemplaire de l'éditeur, portant sur le faux titre cet envoi autographe signé de l'auteur: A Gwen-Aël Bolloré, en souhaitant que ce livre ne nous rapproche pas sur les banc de la correctionnelle. En hommage. J. Isorni. Gwen-Aël Bolloré a confié ce volume à Henri Mercher en 1975, et nous joignons la facture de la reliure dans laquelle elle est ainsi décrite: Création d'un objet in-8 raisin destiné à protéger le livre Philippe Pétain de Maître Isorni. Reliure nouvelle aux plats ondulés comme un drapeau. Ces plans sont vissés sur un contre plat plan. Le drapeau bleu et rouge de détache sur le fond blanc du contre plat. Bannies par les uns, prônées par les autres, les sept étoiles blanches sont dispersées et déformées par des conceptions contradictoires. Dans le livre, des gardes blanches où les sept étoiles d'or ont repris leur place par la volonté de l'auteur. Exemplaire accompagné d'un exemplaire broché sur papier ordinaire du second et dernier tome, Philippe Pétain, 1940-1951, en édition originale, conservé dans une boîte-étui similaire à celle qui contient le premier volume. Ce second tome n'a jamais été relié par Henri Mercher. Très étonnante reliure décorée signée par Henri Mercher, (1912-1976) qui, notamment par sa technique des plats rapportés, peut être considéré comme l'initiateur lointain et mal reconnu du grand changement qui a donné un nouvel élan créatif à la reliure d'art durant ces trente dernières années.

 

 

 

SOUSTELLE (Jacques). Vingt-huit ans de gaullisme. Paris, La Table Ronde, 1968.

 

Edition originale. Un des 25 exemplaires numérotés sur vélin offset, seul tirage sur grand papier. Précieux exemplaire (n°1) réservé à Gwenn-Aël Bolloré, directeur des éditions La Table Ronde, portant sur le faux titre cet envoi autographe signé de l’auteur: A Gwenn-Aël Bolloré, qui fut un des 177 à l'époque héroïque, aujourd'hui un de ceux qui ne s'inclinent pas, en toute amitié et sympathie. Jacques Soustelle. Etonnante reliure décorée avec des plats en plexiglas montés en bradel selon un brevet d'invention déposé par le relieur Henri Mercher (1912-1976) qui occupe une place singulière dans la génération qui a marqué l'art de la reliure après 1945. Ses rivaux étaient uniquement des artistes-décorateurs et, même s'ils étaient à l'origine artisans-relieurs comme Pierre-Lucien Martin, ils confiaient l'exécution à des praticiens confirmés. Mercher, relieur de formation, continua toujours à exécuter entièrement reliures et décors dans son atelier personnel. Il fut un créateur de reliures à décor particulièrement inventif. Cette qualification lui permit de concevoir et mettre en œuvre en 1950 un modèle de reliure à plats de plexiglas montés sur un dos distinct. Ce modèle fut ressenti comme moderne par le matériau, par la facture en rupture avec la tradition et par un décor moins assujetti à la mosaïque de peaux. De ce point de vue, notamment par la technique des plats rapportés, Henri Mercher peut être considéré comme l'initiateur lointain et mal reconnu du grand changement qui a donné un nouvel élan créatif à la reliure d'art durant ces trente dernières années.

 

 

 

LEGER (Jean-Pascal). Loger la joue le tue. Paris, Biren, 1980.

 

Edition originale, illustrée par Louis Cordesse de 8 eaux-fortes originales, dont une pour la couverture rempliée et 7 hors-texte. Tirage unique limité à 45 exemplaires numérotés sur vélin de Rives, signés par l'auteur et l'artiste. A figuré à l'exposition Reliure française contemporaine (New-York, décembre 1987, n°60). Reliure de Jean Knoll, 1985.

 

 

 

JACOB (Max). Le Laboratoire central. Paris, Au Sans Pareil, 1921.

 

Ediiton originale, illustrée en frontispice d'un portrait de l'auteur par lui-même. Tirage limité à 775 exemplaires numérotés. Un des 15 exemplaires sur papier de Hollande. Surprenante reliure de Daniel-Henri Mercher, 1986.

 

 

 

ELUARD (Paul). Cours naturel. Paris, Editions du Sagittaire, 1938.

 

Edition originale. Tirage limité à 765 exemplaires numérotés. Un des 10 exemplaires sur papier de Hollande, seuls à comporter en frontispice (avec 5 exemplaires sur chine) une eau-forte originale de Salvador Dali. Etonnante reliure, une des dernières d'Henri Mercher (exécutée en collaboration avec son fils en mai 1975).

 

 

 

ELUARD (Paul). Appliquée. Paris, Sans nom (imprimerie Henri Jourde), 1937.

 

Edition originale, illustrée de 7 ravissantes pointes sèches originales hors texte en couleurs de Valentine Hugo. Tirage unique limité à 25 exemplaires numérotés sur papier d'Arches. Reliure de Georges Leroux, 1961.

 

 

 

QUENEAU (Raymond). Un conte à votre façon. Paris, Kickshaws, 1982.

 

Ce texte, extrait de Contes et propos, a été entièrement mis en pages par le typographe écossais John Crombie et illustré de très nombreux dessins humoristiques par l’artiste américaine Sheila Bourne, selon une disposition originale fort amusante qui rappelle le jeu de l'oie et invite le lecteur à modifier en fonction de ses décisions la lecture et le déroulement des événements. Toutes les pages sont imprimées en couleurs. Tirage limité à 485 exemplaires numérotés. Un des 385 exemplaires. Exemplaire non numéroté, et signé sur le faux titre par l'artiste. Reliure de Stéphane Gangloff.

 

 

 

TETRAU (François). Cirque électrique. Montréal, Québec, Editions d’Orphée, 1974.

 

Edition originale. Tirage unique limité à 500 exemplaires sur papier byironic, justifiés et signés par l'auteur. Envoi autographe signé de l'auteur sur le faux titre. Reliure de Jean Knoll, 1989.

 

 

 

VALERY (Paul). Alphabet. Paris, Librairie Auguste Blaizot, 1976.

 

Edition originale. Tirage limité à 180 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches. Un des 150 exemplaires. Etonnante reliure de frère Edgard Claes, dont le décor évoque les mèches d'une chevelure.

 

 

 

DUPREY (Jean-Pierre). Œuvres complètes. Paris, Christian Bourgois, 1990.

 

Edition en partie originale. Les principaux textes de Jean-Pierre Duprey ont été publiés par Le Soleil Noir de 1950 à 1970, illustrés par Max Ernst, Hérold, Matta et Toyen. Le présent volume comporte les écrits déjà publiés, mais revus et corrigés à partir des manuscrits qui ont été légués par Jacqueline Duprey, ainsi que des inédits qui représentent le tiers du livre. L'ouvrage comporte également une biographie étoffée de ce poète. Un des 50 exemplaires en livre-objet numérotés, seul tirage sur grand papier.

 

 

 

ELUARD (Paul). Les Yeux fertiles. Paris, G.L.M., 1936.

 

Edition originale, illustrée par Pablo Picasso d'un portrait-frontispice de l'auteur et de quatre compositions hors texte. Tirage limité à 1.500 exemplaires numérotés, dont 10 sur japon impérial, 50 sur vergé de Hollande et 1.440 sur alfa teinté, plus 200 hors-commerce justifiés SP. La bibliographie des Œuvres complètes de Paul Eluard (Paris, Gallimard, 1968, tome II, p.1327) précise qu'il a été tiré en surnombre, quelques exemplaires sur chacun de ces divers papiers dont 3 sur japon, et au moins 2 sur vélin vert d'eau, papier non mentionné dans la justification. Exemplaire hors commerce sur japon impérial. Unique reliure de Paul Bonet sur cet ouvrage, décrite dans ses Carnets (Paris, Claude Blaizot, 1981, n°804) avec ce commentaire: 100% surréaliste.

 

 

 

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM (Auguste, comte de). Contes cruels. Paris, Cercle Grolier, 1956.

 

25 eaux-fortes de Mario Avati, dont 10 hors-texte. Tirage unique limité à 220 exemplaires numérotés sur grand vélin de Rives. Exemplaire enrichi de 2 eaux-fortes originales refusées en épreuve d'artiste, dont une tirée sur une enveloppe rehaussée aux crayons de couleur, signée et datée par l'artiste; la seconde sur papier fort, bleutée, porte une dédicace autographe signée au crayon de Mario Avati. In fine sont reliés le menu illustré d'une eau-forte originale signée de l'artiste, publié à l'occasion d'un dîner de la société de bibliophilie, une des 6 suites des 5 essais pour la gravure du menu, chaque épreuve justifiée au crayon, 6 cartes postales et cartes d'invitation adressées par Avati, une photographie originale et 2 billets autographes signés. Reliure de Renaud Vernier.

 

 

 

FERRAND (Michel). Germinal. New-York, George Wittenborn, 1958.

 

6 eaux-fortes originales en couleurs de Terry Haas. Tirage unique limité à 75 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, signés par l'artiste. Très jolie reliure d'Henri Mercher.

 

 

LECUIRE (Pierre). Litres. Paris, chez l’Auteur, 1969.

 

Edition originale, ornée de 34 burins originaux hors texte et d’une couverture illustrée en couleurs, gravés par Geneviève Asse. Tirage limité à 52 exemplaires numérotés, signés par le poète et l’artiste. Un des 35 exemplaires sur auvergne du Moulin Richard de Bas.

 

 

 

SARTRE (Jean-Paul). Situations de New York. Paris, Les Bibliophiles de France, 1989.

 

9 lithographies originales hors texte en couleurs de Gottfried Salzmann. Tirage unique limité à 180 exemplaires numérotés sur vélin de Rives, signés par l'artiste. Exceptionnelle reliure décorée d'Anne Giordan, particulièrement adaptée au livre.

 

 

 

MALLARME (Stéphane). Madrigaux. Paris, Cercle du Livre Précieux, 1960.

 

Edition originale, illustrée par Raoul Dufy de 25 compositions en couleurs et à pleine page. Tirage limité à 1.110 exemplaires numérotés. Un des 1.000 exemplaires sur vélin Lafuma de Voiron. Etonnante reliure décorée avec des plats en plexiglas montés en bradel selon un brevet d'invention déposé par le relieur Henri Mercher (1912-1976) qui occupe une place singulière dans la génération qui a marqué l'art de la reliure après 1945. Ses rivaux étaient uniquement des artistes-décorateurs et, même s'ils étaient à l'origine artisans-relieurs comme Pierre-Lucien Martin, ils confiaient l'exécution à des praticiens confirmés. Mercher, relieur de formation, continua toujours à exécuter entièrement reliures et décors dans son atelier personnel. Il fut un créateur de reliures à décor particulièrement inventif. Cette qualification lui permit de concevoir et mettre en œuvre en 1950 un modèle de reliure à plats de plexiglas montés sur un dos distinct. Ce modèle fut ressenti comme moderne par le matériau, par la facture en rupture avec la tradition et par un décor moins assujetti à la mosaïque de peaux. De ce point de vue, notamment par la technique des plats rapportés, Henri Mercher peut être considéré comme l'initiateur lointain et mal reconnu du grand changement qui a donné un nouvel élan créatif à la reliure d'art durant ces trente dernières années. De la bibliothèque Jean Herbert (ex-libris).

 

 

 

ELUARD (Paul). Les Mains libres. Paris, Jeanne Bucher, 1937.

 

Edition originale, illustrée d'un frontispice et de 67 compositions de Man Ray. Tirage limité à 675 exemplaires numérotés. Un des 25 premiers exemplaires sur japon impérial, signés par l'auteur et l'artiste. Très belle reliure de Paul Bonet, la seconde des deux reliures exécutées par ce relieur sur un exemplaire de ce livre, décrite dans ses Carnets (Paris, Blaizot, 1981, n°801 avec ce commentaire: Surréalisme ou "modern-style"? les deux évidemment ... apparentement logique - je touche là au "mauvais goût" partie périssable de mon œuvre? Possible.

 

 

 

[ELUARD (Paul)] BRUN. Corps mémorable. Paris, Pierre Seghers, 1947.

 

Rarissime édition originale, publiée par Paul Eluard sous le pseudonyme de Brun et contenant sept poèmes: Grain de sable de mon salut - Portrait en trois tableaux - Entre la lune et le soleil - D'un et de deux, de tous - Puisqu'il le faut - Sans avenir - Répétitions tout près du sommeil exigeant. Tirage unique limité à 26 exemplaires numérotés sur papier Japon impérial, tous accompagnés d'un dessin original de Valentine Hugo placé en frontispice. C'est ce dessin au crayon vert et représentant une guêpe volant au-dessus d'une main, qui a inspiré Pierre-Lucien Martin pour la composition mosaïquée qui orne chacun des plats de la reliure.

 

 

 

MANSOUR. (Joyce). Ça. Baj. Paris, Le Soleil Noir, 1970.

 

Edition originale. Un des 135 premiers exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, seuls à être placés dans un emboîtage-objet de Baj, et à être accompagnés d'une suite à part de 5 sérigraphies originales en couleurs de Baj, de format in-folio, exécutées sur rhodoïd micacé de couleur, numérotées et signées par l'artiste.

 

 

[CATALOGUE] Air en forme. Lausanne, Musée de Design et d'Arts Appliqués Contemporain, 2000.

 

Précieux catalogue très illustré de cette exposition consacrée à l'univers des objets gonflables. La première section, intitulée l'Air domestiqué, présentait une série de meubles, objets, dessins et documents des années 60 et 70 qui témoignent toujours de la formidable créativité et inventivité technique de cette période pionnière qui a donné naissance à des réalisations encore considérées comme des jalons incontournables dans l'univers foisonnant du gonflable contemporain. Suivaient des exemples d'utilisation dans l'emballage, la protection et le sauvetage, les imitations d'objets ou de corps et leur utilisation comme leurre, dans l'occupation de l'espace, le fantasme et l'érotisme, l'aéronautique, l'habillement et la mode, la féerie, etc. Chaque exemplaire de cet ouvrage était vendu sous une jaquette gonflable en plastique transparent, qui transforme ce catalogue en un objet particulièrement étonnant et bien adapté au sujet. Exemplaire à l'état de neuf.

 

 

Librairie Auguste BLAIZOT
164, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS
Tél.: 33 (0)1 43 59 36 58
Fax: 33 (0)1 42 25 90 27 
paul.blaizot@wanadoo.fr

Ouvert du mardi au samedi
de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 

Métro, ligne 9, station Saint-Philippe du Roule 

Plan d'accès



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres