Librairie Auguste Blaizot

Librairie Auguste Blaizot

Reliures au design insolite. Nocturne Rive Droite 2012.

 

La librairie Blaizot expose dans sa vitrine un petit ensemble de livres sur le thème des Reliures au design insolite.

 

Venez la voir et poussez la porte pour en découvrir d'autres!

 

 

 

LEGER (Jean-Pascal). Loger la joue le tue. Paris, Biren, 1980.

 

Edition originale, illustrée par Louis Cordesse de 8 eaux-fortes originales, dont une pour la couverture rempliée et 7 hors-texte. Tirage unique limité à 45 exemplaires numérotés sur vélin de Rives, signés par l'auteur et l'artiste. Reliure de Jean Knoll.

 

 

 

ELUARD (Paul). Cours naturel. Paris, Editions du Sagittaire, 1938.

 

Edition originale. Tirage limité à 765 exemplaires numérotés. Un des 10 exemplaires sur papier de Hollande, seuls à comporter en frontispice (avec 5 exemplaires sur chine) une eau-forte originale de Salvador Dali. Etonnante reliure, une des dernières d'Henri Mercher (exécutée en collaboration avec son fils en mai 1975).

 

 

 

APOLLINAIRE (Guillaume). Il y a. Paris, Albert Messein, 1925.

 

Edition originale, comportant une préface de Ramon Gomez de La Serna traduite par Jean Cassou, et réunissant 41 poèmes inédits écrits entre 1895 et 1918, suivis d’études consacrées à des peintres (Le Douanier Rousseau, Matisse, Picasso, Van Dongen, etc.) et des écrivains (Jean Royère, Paul Fort, Alfred Jarry). Tirage limité à 1.630 exemplaires numérotés. Un des 30 premiers exemplaires sur papier de Chine. Reliure de Daniel-Henri Mercher.

 



DUMAS FILS (Alexandre). La Dame aux camélias. Paris, Francis Guillot, 1938

 

25 eaux-fortes originales en couleurs hors texte de Louis Icart. Tirage limité à 200 exemplaires numérotés. Un des quelques exemplaires hors commerce, celui-ci sur japon supernacré comportant une suite en noir des eaux-fortes sur vélin, 2 dessins originaux à l'encre de Chine légendés par Louis Icart et 3 lettres autographes signées d'Alexandre Dumas fils dont une très belle (2 pages in-4) est adressée au roi Louis-Philippe pour lui demander d'annuler l'interdiction qui lui a été faite par la censure de jouer sa dernière pièce: ... J'ai fait une seconde pièce, qui représente un travail de six mois, et les censeurs, les mêmes qui ont défendu la première défendent encore celle-ci. J'ai déjà eu raison une fois contre leur opinion; ma conviction est qu'ils se trompent encore. Malheureusement, Sire, l'interdiction est formelle et n'a d'appel qu'auprès de votre majesté... Reliure de D. -H. Mercher.

 

 

 

SCIZE (Pierre). Gens des cimes. Paris, Ecole Estienne, 1937.

 

Nouvelle édition, illustrée, composée et imprimée par les élèves de l'Ecole Estienne. Elle comporte un frontispice, une vignette de titre et 9 in-texte. Tirage unique limité à 200 exemplaires numérotés sur papier de Rives. Reliure de Jean Knoll.

 

 

 

JACOB (Max). Le Laboratoire central Paris, Au Sans Pareil, 1921.

 

Edition originale, illustrée en frontispice d'un portrait de l'auteur par lui-même. Tirage limité à 775 exemplaires numérotés. Un des 15 exemplaires sur papier de Hollande. Surprenante reliure de Daniel-Henri Mercher.

 

 

 

LAMBERT (Jean-Clarence). Les Folies françaises d’après "Elle". Paris, sans nom, 1964.

 

Cette édition originale, entièrement conçue et réalisée par l'artiste Gianni Bertini et le relieur Daniel-Henri Mercher, est illustrée de 21 planches originales, dont une pour la couverture en deux couleurs recouverte d'un film plastifié et 16 compositions à pleine page dont 5 répétées deux fois, soit 21 illustrations imprimées en une couleur (dont une avec des collages originaux et 4 recouvertes de films plastifiés) dans lesquelles se mêle le texte imprimé au pochoir. Tirage unique limité à 6 exemplaires imprimés à la main sur vélin, numérotés et signés par l'auteur et l'artiste. Exemplaire enrichi d'une épreuve supplémentaire d'une des illustrations imprimée en bistre et signée par Bertini. Surprenant ouvrage typique des années 1960, dont les illustrations sont tirées de publicités et dont la reliure évoque une affiche.

 

 

 

GIDE (André). L’Arbitraire. Paris, L’Air du Temps, (1950).

 

Edition typographique publiée par Pierre Bettencourt et achevée d'imprimer un jour de départ à la campagne et tirée à petit nombre pour la fleur de nos amis vers la fin du monde. Elle est illustrée par l'éditeur d'une composition imprimée et estampée sur la couverture. Tirage limité à 250 exemplaires numérotés. Un des 50 premiers exemplaires réimposés sur grand vélin. Amusante reliure décorée d'Henri Mercher.

 

 

 

KREA (Henri). Le Hasard sublime au défi de la poésie. Paris, sans nom, 1963.

 

Edition originale illustrée par Benanteur de 18 gravures originales sur ardoise, dont une sur la couverture et 17 hors-texte en couleurs. Tirage unique limité à 34 exemplaires numérotés sur vélin, signés par l'auteur et l'artiste. Importante reliure décorée signée d'Henri Mercher.

 

 

 

ALCOFORADO (Mariana). Lettres. Paris, Tériade, 1946.

 

15 lithographies originales hors texte tirées en marron ainsi que 90 ornements et lettrines lithographiés en violet par Henri Matisse. Tirage limité à 270 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, signés par l'artiste. Un des 190 exemplaires. Belle reliure de Renaud Vernier, très en harmonie avec l'atmosphère du livre.

 

 

 

VILLIERS DE L’ISLE-ADAM (Auguste, comte de). Contes cruels. Paris, Cercle Grolier, 1956.

 

25 eaux-fortes de Mario Avati, dont 10 hors-texte. Tirage unique limité à 220 exemplaires numérotés sur grand vélin de Rives. Exemplaire enrichi de 2 eaux-fortes originales refusées en épreuve d'artiste, dont une tirée sur une enveloppe rehaussée aux crayons de couleur, signée et datée par l'artiste; la seconde sur papier fort, bleutée, porte une dédicace autographe signée au crayon de Mario Avati. In fine sont reliés le menu illustré d'une eau-forte originale signée de l'artiste, publié à l'occasion d'un dîner de la société de bibliophilie, une des 6 suites des 5 essais pour la gravure du menu, chaque épreuve justifiée au crayon, 6 cartes postales et cartes d'invitation adressées par Avati, une photographie originale et 2 billets autographes signés. Reliure de Renaud Vernier.

 

 

 

ACKERMANN (Christophe) – BOUSSAND (Marcel) – CHOPIN (Henri). Œuvres graphiques. Codognan, Editions Ottezec, 1989.

 

Premier ouvrage de cette nouvelle série, contenant 4 œuvres graphiques de chacun des cinq artistes. Tirage limité à 150 exemplaires numérotés. Un des 125 exemplaires sur papier vergé. Une des plus étonnantes reliures de Daniel Knoderer, signée et datée par le relieur au bas de la justification de tirage du livre. Christophe Ackermann est né en 1968, écrivain, critique d'art et artiste de collages, il a collaboré à beaucoup de livres d'artistes et a participé à de nombreux colloques sur l'écriture dans la peinture. Marcel Boussand, artiste et enseignant plasticien, participa à la fin des années 60 au mouvement lettriste. Henri Chopin (1922-2008) était un artiste et poète sonore, lui aussi proche des Lettristes et de Maurice Lemaître. Cozette de Charmoy est une artiste peintre et poète anglo-canadienne. Elle rejoignit, dans l'ambiance contestataire des années 60, les milieux cosmopolites de la poésie visuelle et sonore. Michel Corfou est un poète visuel, mouvement qui se développa dans les années 60, où chaque mot est considéré comme une peinture abstraite.

 

 

 

ELUARD (Paul). Appliquée. Paris, sans nom (imprimerie Henri Jourde), 1937.

 

Edition originale, illustrée de 7 ravissantes pointes sèches originales hors texte en couleurs de Valentine Hugo. Tirage unique limité à 25 exemplaires numérotés sur papier d'Arches. Reliure de Georges Leroux.

 

 

 

ROMAN DE TRISTAN ET ISEULT (LE). S'ensuit, renouvelé en français par Pierre Champion, le roman de Tristan et Iseult la blonde où se trouvent racontés: les combats de Tristan contre les Morboult et contre le dragon, le mariage de Tristan avec Iseult aux blanches mains, et la mort douloureuse des amants. Paris, Daragnès, 1928.

 

Belle édition composée, imprimée et illustrée de 28 bois gravés en couleurs par Daragnès. Tirage unique limité à 95 exemplaires numérotés sur papier de Hollande, signés par Daragnès. Importante et rare reliure métallique de Paul Bonet, répertoriée et reproduite dans ses Carnets (Paris, Blaizot, n° 232, planches 35 et 168) avec ce commentaire: reliure sobre, sévère et d'aspect monumental. Reliure reproduite dans Paul Bonet (Paris, Blaizot, 1945, page 69) et citée dans le corpus page 50: ...Poursuivant ses recherches avec une logique obstinée, Paul Bonet a associé le métal au décor de reliures en cuir. La rigidité de motifs ajourés se détachant sur les gardes ... a permis ... un lyrisme très pur... L'exemplaire a figuré au Salon d'automne 1933 et a été exposé par le relieur en 1937 à diverses manifestations. De la bibliothèque Scherrer (catalogue Sautier, Paris, 1963, n° 165, planche 41).

 

 

 

LE CLEZIO (J.M.G.). L’Extase matérielle. Paris, Gallimard, 1967.

 

Edition originale. Un des 156 exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, seul tirage sur grand papier avec 36 exemplaires sur vélin de Hollande. Reliure d’Alain Taral.

 

 

 

COLERIDGE (Samuel Taylor). La Chanson du vieux marin. Paris, Le Livre Contemporain, Les Bibliophiles Franco-Suisses, 1975.

 

Cette édition bilingue présente en vis-à-vis le texte original de Coleridge et sa traduction par Valéry Larbaud. Elle est illustrée de 10 gravures originales hors texte de Philippe Mohlitz. Tirage unique limité à 175 exemplaires numérotés sur vélin de Rives. Exemplaire enrichi du dessin original signé par l'artiste (ayant servi à l'illustration de la page 43), et du menu du dîner de la société, également illustré d'une gravure originale avec remarques de Philippe Mohlitz. Reliure d’Antonio.

 

 

 

QUENEAU (Raymond). Un conte à votre façon. Paris, Kickshaws, 1982.

 

Ce texte, extrait de Contes et propos, a été entièrement mis en pages par le typographe écossais John Crombie et illustré de très nombreux dessins humoristiques par l’artiste américaine Sheila Bourne, selon une disposition originale fort amusante qui rappelle le jeu de l'oie et invite le lecteur à modifier en fonction de ses décisions la lecture et le déroulement des événements. Toutes les pages sont imprimées en couleurs. Tirage limité à 485 exemplaires numérotés. Un des 385 exemplaires. Exemplaire non numéroté, et signé sur le faux titre par l'artiste. Reliure de Stéphane Gangloff.

 

 

 

MALLARME (Stéphane). Madrigaux. Paris, Cercle du Livre Précieux, 1960.

 

Edition originale, illustrée par Raoul Dufy de 25 compositions en couleurs et à pleine page. Tirage limité à 1.110 exemplaires numérotés. Un des 1.000 exemplaires sur vélin Lafuma de Voiron. Etonnante reliure décorée avec des plats en plexiglas montés en bradel selon un brevet d'invention déposé par le relieur Henri Mercher (1912-1976) qui occupe une place singulière dans la génération qui a marqué l'art de la reliure après 1945. Ses rivaux étaient uniquement des artistes-décorateurs et, même s'ils étaient à l'origine artisans-relieurs comme Pierre-Lucien Martin, ils confiaient l'exécution à des praticiens confirmés. Mercher, relieur de formation, continua toujours à exécuter entièrement reliures et décors dans son atelier personnel. Il fut un créateur de reliures à décor particulièrement inventif. Cette qualification lui permit de concevoir et mettre en œuvre en 1950 un modèle de reliure à plats de plexiglas montés sur un dos distinct. Ce modèle fut ressenti comme moderne par le matériau, par la facture en rupture avec la tradition et par un décor moins assujetti à la mosaïque de peaux. De ce point de vue, notamment par la technique des plats rapportés, Henri Mercher peut être considéré comme l'initiateur lointain et mal reconnu du grand changement qui a donné un nouvel élan créatif à la reliure d'art durant ces trente dernières années. De la bibliothèque Jean Herbert (ex-libris).

 

 

 

FERRAND (Michel). Germinal. New-York, George Wittenborn, 1958.

 

6 eaux-fortes originales en couleurs de Terry Haas. Tirage unique limité à 75 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, signés par l'artiste. Très jolie reliure d'Henri Mercher.

 

 

 

LAMBERT (Jean-Clarence). Elle, c’est-à-dire l’aube. Paris, Falaize, 1956.

 

Edition originale, illustrée par Corneille de 5 lithographies originales, dont une imprimée en bistre sur la couverture et 4 hors-texte en couleurs. Tirage unique limité à 40 exemplaires numérotés sur papier de Rives, signés par l'auteur et l'artiste. Exemplaire enrichi d'une ravissante aquarelle originale en couleurs signée par l'artiste. Rare reliure décorées signée par Henri Mercher, une des premières réalisée avec du plexiglas.

 

 

 

VALERY (Paul). Alphabet. Paris, Librairie Auguste Blaizot, 1976.

 

Edition originale. Tirage limité à 180 exemplaires numérotés sur vélin d'Arches. Un des 150 exemplaires. Etonnante reliure de frère Edgard Claes, dont le décor évoque les mèches d'une chevelure.

 

 

 

ROSTAND (Edmond). L’Aiglon. Paris, Eugène Fasquelle, 1928.

 

Très rare spécimen de ces reliures qui furent inventées et réalisées entre les années 1933 et 1955 par Joseph Taupin, sous le pseudonyme de Jotau. Les plats et le dos sont entièrement moulés en pollopas (matière plastique proche de la galatite mise au point par Kuhlmann), et s'articulent autour de deux charnières mécaniques de type piano. Le second plat porte à côté de la signature Reliure Jotau, la mention breveté S.G.D.G. qui laisse croire que le procédé fit l'objet d'un brevet déposé, ce qui est faux. Ce type de reliure fut abandonné, en raison du coût de fabrication et de la fragilité de la matière utilisée particulièrement cassante. Notre reliure, parfaitement conservée, est un extraordinaire témoin d'une recherche très avant-gardiste pour l'époque, et dont la conception peut être comparée à certaines créations contemporaines.

 

 

 

SEGALEN (Victor). Briques et tuiles. Montpellier, Fata Morgana, 1967.

 

Edition originale, illustrée d'un frontispice dessiné par André Masson et de calligraphies chinoises par Chou Ling. Tirage limité à 550 exemplaires numérotés. Un des 500 exemplaires sur papier d'Ingres. Reliure d’A. Lobstein.

 

 

 

Librairie Auguste BLAIZOT
164, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS


Tél.: 33 (0)1 43 59 36 58
Fax: 33 (0)1 42 25 90 27 
paul.blaizot@wanadoo.fr

Ouvert du mardi au samedi
de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 

Métro, ligne 9, station Saint-Philippe du Roule 

Plan d'accès



06/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres