Librairie Auguste Blaizot

Librairie Auguste Blaizot

Du passé au futur

 

 

DU PASSÉ

AU FUTUR

 

Vitrine générale.jpg

 

 

Arrachart.jpg

 

ARRACHART (Capitaine). Paris-Dakar. Tombouctou-Alger. Casablanca-Paris. Quelques impressions de route par le Capitaine Arrachart. Bois de Jacques Boullaire. Paris, Théo Brugière, août 1925. Plaquette in-8 assemblée par une cordelette, couverture imprimée.

 

Edition originale des impressions journalières notées par les capitaines Arrachart et Lemaître, à l'occasion du raid aérien Paris-Dakar-Tombouctou, aller-retour effectué du 3 février au 24 mars 1925 à bord d'un Bréguet XIX à moteur Renault de 480 ch en 90 heures de vol. Le 3 février 1925, ces deux pilotes battent le record du monde de distance en ligne droite sans escale, d'Etampes à Villa Cisneros (Sahara occidental), soit 3.166 kilomètres en 24 heures et 30 minutes de vol, le lendemain ils se posent à Dakar, ayant effectué au total 4.800 kilomètres en deux étapes. Cette plaquette est illustrée par Jacques Boullaire de 12 gravures sur bois (un hors-texte et 11 in-texte) et d'une carte représentant le périple. Exemplaire du tirage non numéroté sur papier vergé d'Ingres, enrichi de 3 photographies originales représentant des prises de vues aériennes (un tirage de luxe a été limité à 50 exemplaires numérotés sur papier Madagascar).

 

Ascensions en  ballon.jpg

 

[ASCENSIONS EN BALLON] GLAISHER (James), FLAMMARION (Camille), FONVIELLE (Wilfrid de) et TISSANDIER (Gaston). Voyages aériens. Compositions dessinées d'après les croquis d'Albert Tissandier. Paris, Hachette, 1870. In-4, demi-chagrin bleu marine, large encadrement de filets à froid sur les plats de toile bleu marine, dos à quatre nerfs orné de fers poussés or; doublures et gardes de papier moiré blanc, tranches dorées, couverture illustrée (reliure de l'époque).

 

... le plus passionné de tous ces amateurs fut sans doute Camille Flammarion (1842-1925), connu pour son astronomie populaire (il prouva, entre autres, l'existence d'habitants sur Mars...) et grand explorateur de l'atmosphère. Ses Voyages aériens publiés en 1870 avec James Glaisher et Wilfrid de Fonvielle relatent un certain nombre d'ascensions (...) durant lesquelles les explorateurs effectuent toutes sortes d'observations, médicales, astronomiques, météorologiques, physiques... L'air est investi au cœur de sa substance et constitue la matière d'un récit épique qui mêle l'aventure et la science: du Jules Verne sans l'intrigue (extrait de Brève histoire de l'air par Cyrille Simonnet). Edition originale, illustrée de 117 gravures sur bois (45 hors-texte et 72 in-texte) et de 6 chromolithographies dessinées d'après les croquis d'Albert Tissandier par Eugène Cicéri et Adrien Marie, et de 15 diagrammes ou cartes hors texte. Un témoignage passionnant sur les voyages en ballon à cette époque.

 

Pop hop Verne.jpg

 

[POP-HOP] 20.000 lieues sous les mers. D'après le conte de Jules Verne, adapté par Albert G. Miller. Maquette de Lawson de Winter. Illustrations de Dave Chambers et Gwen Gordon. Adaptation du texte par Rachid Machat. Paris, Hallmark, 1969. In-4, cartonnage bradel illustré de l'éditeur.   

 

 Rare édition originale de cet album comportant 12 doubles pages animées accompagnant une adaptation du texte de Jules Verne, réalisées en partie par des dépliages sur trois dimensions lors de l'ouverture des pages, en partie par les mouvements actionnés par des tirettes. Etat de conservation: très bon pour l'intérieur et le cartonnage.

 

Robida Le Téléphonoscope.jpg

 

[ROBIDA (Albert)] Albert Robida 1848-1926. Compiègne, Les Amis d'Albert Robida, 2005. In-4, feuillets collés, couverture illustrée.

 

Ce numéro spécial de la revue Le Téléphonoscope publié par l’association des Amis d’Albert Robida, constitue une documentation complète sur la vie et l’œuvre de cet artiste qui fut un visionnaire exceptionnel. L’ouvrage a été divisé en 7 parties : Le dessinateur, auteur, aquarelliste, graveur… - Le chroniqueur de la société du futur - L’historien de Paris par le texte et l’image - L’illustrateur de chefs-d’œuvre de la littérature - L'auteur et illustrateur pour la jeunesse - Le voyageur d’une ville à l’autre - Le dessinateur de presse et caricaturiste. Etablie selon une mise en pages particulièrement réussie et très illustrée, cette étude a été réalisée par Claude Rebeyrat, Jean-Claude Viche, Patrice Carré, Anna Gourdet, Sandrine Doré, Annie Renonciat et Ségolène Le Men. Les textes sont accompagnés de bandeaux biographiques et bibliographiques des plus complets.

 

Robida - 20e siècle.jpg

 

ROBIDA (Albert). Le Vingtième Siècle. Texte et dessins par A. Robida. Paris, Georges Decaux, 1883. Fort volume in-4, demi-maroquin rouge à coins, plats de papier marbré, dos à nerfs; doublures et gardes de papier peigne, tête dorée, non rogné, couverture imprimée.

 

Edition originale et premier tirage des 325 illustrations d'Albert Robida, dont 50 hors-texte (un frontispice, 7 en couleurs et 42 en noir) et 275 dessins in texte. Ce célèbre ouvrage annonçait déjà les grands progrès qui auront lieu au XXe siècle, tant au niveau de l'évolution sociale (éducation, droit de vote accordé aux femmes, port du pantalon pour ces dernières, solitude due au progrès...), des mœurs (abolition de la peine de mort, augmentation de la pollution, tourisme de masse...) que des innovations techniques (les hélicoptères en particulier). Ce texte fait partie d'une trilogie, avec La Guerre au XXe siècle et La Vie électrique.

 

Giffard.jpg

 

[ROBIDA (Albert)] GIFFARD (Pierre). La Guerre infernale. Grand roman d'aventures inédit. Illustrations de A. Robida. Paris, Albert Méricant, 1908. 2 tomes en un volume in-4, demi-chagrin rouge, plats de papier marbré, dos à nerfs; doublures et gardes de papier marbré, tête dorée, tranches lisses.                                                                 

 

Seconde édition de ce texte d'anticipation guerrière illustré par A. Robida de 484 dessins in-texte et qui parut d'abord sous fascicules. Livre très rare, inconnu à nombre de bibliographes.

 

Renard.jpg

 

RENARD (Maurice). Un homme chez les microbes. Scherzo. Paris, G. Crès, 1928. In-8, broché, couverture imprimée.                                                                                                         

 

Edition originale de ce premier roman de science-fiction ayant pour sujet la miniaturisation humaine. Un des 30 exemplaires numérotés sur vélin pur fil Lafuma, seul tirage sur grand papier. En mariant le merveilleux des histoires fantastiques au scientifique des récits d’aventure et de découverte, Maurice Renard devient le maître d’un nouveau genre littéraire: le merveilleux scientifique dans lequel il s'illustrera également avec son roman L'Homme qui voulait être invisible. D'autres célèbres écrivains s'inscriront dans ce genre, tels que H. G. Wells avec La Machine à explorer le temps, Rosny Aîné, Robida, Edgar Poe et Villiers de L’Isle-Adam (qui a dit l’esprit du siècle est aux machines).

 

Giono.jpg

 

GIONO  (Jean). Le Poids du ciel. 32 astrophotographies de M. de Kerolyr. Paris, Gallimard, 1938. In-8, broché, couverture illustrée.

 

Edition originale, illustrée de 32 astrophotographies hors texte tirées sur papier couché, obtenues au télescope de l'observatoire de Forcalquier et à l'observatoire privé de M. de Kerolyr. Un des 155 exemplaires numérotés sur alfa des papeteries Lafuma Navarre.

  CALVINO. jpg.jpg

 

CALVINO (Italo). Les Villes invisibles. Traduction de Jean Thibaudeau. Gravures de Gérard Trignac. Paris, Les Amis du Livre Contemporain, 1993. In-4, en feuilles, couverture imprimée (emboîtage de l'éditeur).          

 

 10 cuivres originaux de Gérard Trignac, dont 4 sur double page. Tirage unique limité à 200 exemplaires numérotés sur vélin de Rives, signés par l'artiste.

 

Nostradamus.jpg

 

NOSTRADAMUS. Les Merveilleuses Centuries et prophéties de Nostradamus. Illustrations en couleurs de Jean Gradassi. Nice, Plaisir de Lire, Editions Sefer, 1961. Fort in-4, maroquin rouge orné sur les plats de motifs floraux métalliques incrustrés en relief, dos à nerfs orné de fleurons dorés; doublures et gardes de papier marbré, tête dorée, non rogné (reliure de l'éditeur).                

 

Belle édition illustrée par Jean Gradassi de compositions en couleurs, dont 15 hors-texte et de très nombreux encadrements, miniatures en bandeaux, lettrines et culs-de-lampe ornant chacune des pages du livre. On appréciera en particulier les 3 derniers hors-texte des trois dernières centuries, montrant la proche destruction de Paris (1999), la dernière des guerres et les moyens techniques de combat et de destruction totale, et la planche consacrée à l'avènement de la paix universelle. Tirage limité à 880 exemplaires numérotés. Un des 625 exemplaires sur grand vélin de Docelles. Un des rares exemplaires dans la reliure d'éditeur.

 

Breton.jpg

 

BRETON (André). De l'humour noir. Paris, GLM, 1937. In-8 carré, reliure métallique dont le décor est constitué de différentes plaques assemblées en relief, certaines peintes en bleu, blanc, rouge, jaune ou noir, le tout rehaussé de deux parties d'un cartonnage d'Hetzel pour les Voyages extraodinaires de Jules Verne; dos à la chinoise; doublures partielles de papier noir, gardes de papier noir, non rogné, couverture illustrée. Boîte-étui (Claude Debras, 2015).

 

Edition originale, illustrée d'un dessin d'Yves Tanguy imprimé sur la couverture bleue, et comportant un photomontage reproduit à pleine page. Exemplaire du tirage ordinaire non précisé.

 

Monod 2.jpg

 

MONOD (E.). Exposition universelle, 1890. Paris, E. Dentu, 1890. 4 volumes. 

 

Première édition de cette exposition illustrée de nombreuses gravures hors texte et in texte, durant laquelle fut inaugurée la Tour Eiffel. Tirage non précisé.

 

Blake et Mortimer. L'Homme au masque de gaz.jpg

 BLAKE ET MORTIMER. L’Homme au masque à gaz.

 

 

Le Savant fou.jpg

 

LE SAVANT FOU. Espérandieu devant son pupitre.

 

 

Black et Mortimer Olrick.jpg

BLAKE et MORTIMER. Olrick et la pieuvre géante.

 

 

Piège Diabolique Objets.jpg

 

BLAKE et MORTIMER.  Le Piège diabolique.

 

 

Tous des monstres.jpg

TARDI – Adèle blanc sec et Fia – Tous des monstres.

 

 

Le Testament de M. Pump.jpg

 

(JO, ZETTE ET JOCKO) – HERGE (Georges Rémi). Le Stratonef H.22. Premier épisode : Le Testament de M. Pump. Paris, Casterman, 1952.                                     

 

 Seconde réédition (B6) de cet album qui constitue le premier des 5 titres de la collection.

 

La Foire aux immortels.jpg

 

BILAL (Enki). La Foire aux immortels. Paris, Dargaud, 1980.

 

 Edition originale de cet album scénarisé et mis en images par Enki Bilal, qui constitue le premier épisode de la trilogie Nikopol.

 

Les Portes de Shamballah.jpg

 

MAZUER-ROMANO-TARANZANO. Les Portes de Shamballah. Tome 2 : Ordo Templi Orentis. Sans lieu, Editions Clair de Lune, 2007, 2008, 2010. Ensemble 3 volumes.

 

Edition originale. Exemplaire enrichi sur le deuxième tome d’un superbe dessin original exécuté à l’encre de Chine et rehaussé à l’aquarelle et accompagné d’une double dédicace signée respectivement par Taranzano et Mazuer.

 

Jacobs Le Piège diabolique 2.jpg

 

(BLAKE et MORTIMER) – JACOBS (Edgar P.). Le Piège diabolique. Paris, Dargaud, 1962.

 

Rare édition de cet album qui constitue le 8e titre de la collection.

 

Le Manitoba ne répond plus.jpg

 

(JO, ZETTE ET JOCKO) – HERGE (Georges Rémi). Le Rayon du Mystère. Premier épisode : Le Manitoba ne répond plus. Paris, Casterman, 1954.    

 

Rare réédition (B9) de cet album qui constitue le troisième des 5 titres de la collection.


André Maire jpg.jpg
 

CERTIFICAT D’ATTERRISSAGE DU BALLON. « Maire André ». Pièce imprimée. Commune de Vieux-Berquin, 1er juin 1912. 1 page in-4 oblongue.

 

 

Verlaine - auto.jpg

 

VERLAINE (Paul). Né à Metz. 1844-1896. Poète. Lettre autographe signée. - "P. V." à "Ma chère amie" (Eugénie Krantz). Londres, 30 (novembre 1893). 1 page in-8... Le 19 novembre 1893, Verlaine s'embarquait à Dieppe pour l'Angleterre, sur l'invitation d'un groupe de jeunes écrivains. Il donnera des conférences à Londres, Oxford et Manchester pendant un mois.

 

Verlaine la remercie de sa lettre et l'informe ...Je vais demain en voyage, serai de retour après-demain et t'écrirai dès lors plus en détails et d'une façon mieux... Il recommande ...Surtout silence, je t'en prie. Tout va bien à cette condition seule. Mais silence, et mieux même déchire mes lettres... en p.s. : ...écris à Londres, même adresse...

 

Stendhal.jpg

 

STENDHAL (Henri Beyle, dit). Né à Grenoble le 23 janvier 1783 - mort à Paris le 23 mars 1842. Lettre autographe à sa SŒUR PAULINE (1786-1857). S.l., 13 septembre [1807]. 3 pages in-8. Suscription, reste de cachet de cire rouge. Tampon à l’encre « N° 51 Grande Armée ».

 

À l’époque où se situe cette lettre, le jeune Beyle, qui s’est engagé dans l’armée sous les ordres de son cousin Pierre Daru, voyage en Allemagne, dans le sillage de Napoléon 1er, à qui il voue une profonde admiration. La route de Berlin à Hanovre passait par « Stendal ». Onze ans plus tard le nom lui reviendra en mémoire pour inventer son masque de prédilection. En juillet 1807, Beyle avait été confirmé dans ses fonctions, et titularisé.

 

Sitôt qu’à dix-sept ans Stendhal eût quitté Grenoble et son père haï, il découvrit toute la force de l’affection qui le liait à sa sœur Pauline (l’aînée de ses deux sœurs, née en 1786 ; il détestait sa seconde sœur Zénaïde, la préférée du père). Henri fait de Pauline sa confidente et commence à entretenir avec elle une étroite correspondance, qui constitue un véritable trésor épistolaire :

 

...Tu m’écris donc enfin, je te trouve charmante, prends encore patience jusqu’à ce que j’aille à Grenoble, je te promets de te tirer d’ennui. Jure-moi de prendre patience encore quelque tems (sic)... [Pauline, après avoir suivi les injonctions à la liberté prodiguées par son frère (elle se promène à Grenoble en habit d'homme), rentrera dans le rang à son mariage l’année suivante (en mai 1808)].

 

 Stendhal poursuit sur son itinéraire : ...Je suis arrivé de Halberstadt à 1h du matin, et je repars demain à 6. Me Alexandrine [épouse de Pierre Daru] qui est à Berlin est passée par ici, elle m’a montré beaucoup d’amitié. J’arrivais d’Hanovre, jolie ville, charmant voyage, je te rendrai compte de tout ça, je ne veux aujourd’huy que te donner signe de vie...

 

...V. [Victorine Mounier] a beaucoup plus d’expérience que toi, tiens-toi assez son amie pour lui parler à cœur ouvert sur tes projets [En 1802 Beyle s’était pris à Paris d’une vive passion pour Victorine Mounier. La jeune femme, étant revenue à Grenoble pour se marier, Stendhal pria sa sœur de se rapprocher d’elle afin de le renseigner sur celle-ci].

 

Puis il charge Pauline de plusieurs commissions : la première : ...Prie mon papa de m’expédier courrier par courrier l’extrait de baptême qui prouve que je suis né le 22 Janvier 1782, remarque l’année, le ministre le demande pour l’expédition de mon Brevet... 1782 et non 1783 ..., la seconde : ...Prie mon grand papa d’écrire à Mr D. [Daru] le plus courtement possible. Me Alex. [Alexandrine] à Berlin et me voulant du bien, fera bien réussir la lettre. Prie-le de ne pas parler de Me Al. - Autrement on verrait qu’il écrit parce que je l’en prie. Chose qu’il faut surtout éviter.... Il ajoute affectueux : ...Je t’aime toujours plus. Adieu ma chère amie, écris-moi, les lettres que tu veux bruler (sic) sont toujours les meilleures. J’étais sur le point de te croire, amoureuse et m’oubliant, écris souvent... En P.S. : ...Mille et mille choses à notre bonne tante... Sa troisième requête concerne l’envoi ...d’une bonne empreinte du cachet de mon père...

  Flammarion.jpg

 

FLAMMARION (Camille). Astronome. Né à Monsigny-le-Roi. 1842-1925. Lettre autographe signée : "Flammarion" à "Mon cher directeur" (Directeur de l'Office de météorologie de Paris). (Juvisy), 7 août 1907. 1 page in-8. Papier en-tête de l'Observatoire de Juvisy. ...Sur le point de faire un nouveau tirage de mon Astronomie populaire, je suis arrêté à la p. 361, que je vous envoie, et j'ai recours à votre obligeance pour vous demander de vouloir bien compléter la colonne qui concerne St Maur (ou le Val Joyeux) sur les variations diurnes, moyenne pour chaque année (...). Si vous aviez aussi quelques documents relatifs à la p. 361, vous me rendriez un grand service, car je ne vois guère où les trouver...

 

 Il ajoute le post-scriptum : ... Si malgré vos occupations, l'un ou l'autre de mes ouvrages pouvait vous êtes agréable, je serais bien enchanté de vous l'offrir...

 

Caudron.jpg

 

AVIATION - CAUDRON L. dactylographiée S. 21 mars 1930. La société des avions Caudron est un constructeur français d'avions, ayant existé de 1909 à 1933. Créée par les frères Caudron en 1909, elle se rend rapidement célèbre par le développement d'avions performants dès le début de la Première Guerre mondiale. L. dactylographiée S. « P.N.R. Caudron » au Directeur de l’office national météorologique. Issy-les-Moulineaux, 27 mars 1930.1 p. in-4. En-tête Caudron, aéroplanes.

 

 

 Caudron cherche à obtenir les statistiques de 1928 et 1929 pour un rapport au sujet des essais en vol au Service technique de l’aéronautique, notamment, ...le nombre de jours du mois de Mars pendant lesquels la vitesse du vent au sol était inférieure ou égale à 2m50 à la seconde, sur le terrain de Villacoublay, et ce entre 8 heures et 17 heures...

 

Belin.jpg
 

AVIATION. BELIN (Marcel). Lettre dactylographiée signée: « Marcel Belin » à l’éditeur Mourlot. Ambérieu, 23 août 1912. 1 page grand in-4. Très large en-tête coloré des écoles militaires et civiles de pilotage Deperdussin « LA NAVIGATION AÉRIENNE ».

 

 ...Veuillez nous faire adresser à dater du premier août dernier le Bulletin International du Bureau Central de Météorologie ainsi qu’à dater de ce jour les avis télégraphiques : direction et force probable du vent...

 

Armand Jean Auguste Deperdussin (Paris, 1864-1924), est l'un des plus célèbres constructeurs d’avions d'avant la Première Guerre mondiale.

 

Eiffel.jpg

 

EIFFEL (Gustave) Né à Dijon. 1832-1923/ Ingénieur.  Lettre autographe signée: « G. E. » à « Mon cher Monsieur Goutereau » (Charles Goutereau, météorologue). Vevey (Suisse), 28 août 1912. 2 pages 3/4 grand in-8. En-tête du Laboratoire Aérodynamique G. Eiffel (67 rue Boileau, Auteuil, Paris). Gustave Eiffel entretint une correspondance suivie avec Charles Goutereau au sujet de ses recherches très actives en météorologie à travers la France. Dès l’achèvement de la Tour qui porte son nom, en mars 1889, Gustave Eiffel installait un observatoire météorologique en haut du monument, qui communiquait directement avec le Bureau central météorologique voisin. Eiffel équipa de même ses différentes propriétés familiales (Sèvres dans les Hauts-de-Seine), Beaulieu, Villa Salles, (Côte d’Azur), Vacquey (dans le Bordelais) et Ploumanach (en Bretagne). À partir des données scrupuleusement recueillies, Eiffel rédigea les premiers Atlas météorologiques (imprimés par Mourlot), de 1906 à 1912.

 

 EN 1910, L’INGENIEUR, DEVINT PRÉSIDENT DE LA SOCIETE MÉTÉOROLOGIQUE DE FRANCE.

 

Charles Goutereau de l’office météorologique de Paris et Gustave Eiffel travaillèrent aux Atlas météorologiques publiés annuellement, et dans lesquels Eiffel consignait les relevés et mesures prises dans les 24 stations météorologiques installées à travers le territoire français.

 

Eiffel se laisse convaincre par les arguments de Charles Goutereau et pense qu'il vaudrait mieux

 

 ...1) Publier un dernier atlas pour l'année 1912 qui présente tant de singularités. 2°). Faire un résumé de tous les atlas parus depuis 1905 à 1911, soit 6 ans, de manière à commencer le travail de suite et à les faire paraître en même temps que 1912. Y ajouter les différentes notes parues ainsi que quelques extraits des Etudes pratiques, sur le vent notamment où j'ai montré pas mal de choses intéressantes, sur les anémomètres à plaques etc. Cela ferait la matière d'un volume ayant pour format, non celui de l'Atlas que je trouve trop grand, mais celui beaucoup plus pratique de l'Annuaire de la Sté météorologique : très peu de planches mais rien que des figures dans le texte. Cela ferait un résumé de toutes mes recherches météorologiques. 3°). Refaire en conséquence la note en bas de la page d'introduction rappelant que je tiens un certain nombre d'exemplaires à la disposition de ceux qui en demanderont. Il faudrait donc dans le projet de note que je vous ai envoyé rétablir votre phrase à ce sujet. Je voudrais le terminer en disant que cette brochure contient différents renseignements sur les abris notamment l'abri fermé auquel j'ai donné le nom de type de Sèvres et qui me semble laisser peu à désirer. Envoyez-moi la note complète ainsi modifiée ; je n'en ai rien conservé, je vous la redonnerai par retour du courrier. Je passerai à Paris la journée de Lundi et la matinée de mardi...

 

À partir des années 1910, Eiffel délaisse sa "Tour" pour se lancer dans des recherches sur l'aérodynamisme. Celles-ci eurent une influence considérable sur le développement de ces sciences. Sa soufflerie de la rue Boileau à Auteuil, un laboratoire complet qu'il ouvrit en 1912 lui permit d'effectuer les premières recherches sur les profils d'ailes d'aéroplanes employés par Wright, Voisin, Farman et Blériot. Il mit au point la soufflerie aérodynamique type « Gustave Eiffel ».

 

Baltard.jpg

 

BALTARD (Victor). Né à Paris. 1805-1874. Architecte français. Grand Prix de Rome en 1833. Il est particulièrement célèbre pour les Halles de Paris, dont un des pavillons (Le Pavillon Baltard) a été classé monument historique et remonté en Nogent-sur-Marne. L.A.S. « V Baltard ». Paris, 26 août 1855. 1 page in-8 sur papier de la Préfecture de la Seine. Baltard …prie Monsieur Paris de faciliter à la personne qui lui remettra ce mot les moyens de visiter la cour et les appartements de l’Hôtel de Ville… Il précise que …Mr Peschiloche est accompagné de trois personnes…

 

 Baltard …prie Monsieur Paris de faciliter à la personne qui lui remettra ce mot les moyens de visiter la cour et les appartements de l’Hôtel de Ville… Il précise que …Mr Peschiloche est accompagné de trois personnes…

 

 

 



28/05/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 220 autres membres